MARCHE DE CONCEPTION REALISATION : REHABILITATION DE LA RESIDENCE SOCILAE LES CISTES A CAP D’AIL

 

 

La résidence sociale « Les Cistes» à CAP D’AIL a été réalisé en 1986. Elle se situe dans un quartier résidentiel à dominante d’immeubles collectifs.

La construction se développe sur 6 niveaux dans le bâtiment A et 4 niveaux dans le bâtiment B.

La particularité du site est l’arrivée des résidents par le haut du bâtiment. L’immeuble est construit à flan de la colline de la Turbie, au point le plus haut de la ville de Cap d’Ail, ce qui rend l’édifice visible depuis le centre ville situé en contre-bas. Il comporte quatre façades, dont la façade SUD avec une vue dominante sur la mer et la ville.

 

L’objectif du programme est de passer de 37 logements avec une capacité à 91 logements au total pour accueillir 91 résidents.

Il est envisagé un réaménagement intérieur des logements existants et des locaux communs et de service.

Le nouveaux parc de logements sera également accessible aux personnes à mobilité réduite.

Le stationnement existant est réparti sur le RDC et le R-1 .

L’architecture du projet est simple et élégante.

Le parti architectural prévoit de moderniser les façades, tout en respectant l’écriture architecturale initiale du bâtiment qui distingue les volumes par des couleurs d’enduits différents.

Ce principe a été conservé mais avec des teintes actuelles, qui respectent les prescriptions de la ville.

Les deux premiers niveaux, de chaque bâtiment, sont revêtus de plaques en pierre de la Turbie, qui caractérise le site. Ce matériau placé en soubassement de l’édifice assurera la pérennité des façades.

Le corps principal du bâtiment A est revêtu d’un enduit clair, RAL 9001 Crème.

Les volumes comportant des toitures et certaines parties de façades viennent contraster la composition générale de la colorimétrie avec un enduit ton pierre, RAL 1013 Pierre.

Les arches ont été supprimées dans les logements afin d’assurer un meilleur facteur d’éclairement. En revanche elles ont été conservées et masquées derrière des brises soleils sur le restant de la façade.

Une unité est donnée à la façade grâce à des brises soleils en métal laqué de couleur gris anthracite.

Ces éléments de façades horizontaux ont également pour objectif de limiter les apports solaires au niveau des logements.

Les ombres portées de ces brises soleils sur les façades feront évoluer son aspect visuel au fil de la journée.

Année
2018

Client
ADOMA

Surface plancher
4800 m²

Montant travaux
4 200 000 € HT

Mission
Complète

Architecte associé
Claudia SANSOVINI

Entreprise
CARI FAYAT